Conseils pour changer de banque en 10 jours ouvrés

Ce qu’il faut savoir pour dire adieu à votre banquier, sans que votre droit le plus strict de clôturer un compte ne se transforme en parcours du combattant !

Vous trouvez les frais de gestion de votre compte bancaire trop élevés ou encore les valeurs défendues par votre banque pas assez éthiques ? Vous souhaitez bénéficier d’un compte courant qui rémunère votre argent, ou passer à un compte en ligne ? Vous voulez profiter d’un déménagement ou d’un changement d’employeur pour remettre vos comptes bancaires à zéro ?

La clôture d’un compte est gratuite depuis 2005

Autant de bonnes raisons de changer de banque sans avoir à vous justifier. Car, contrairement aux idées reçues, la clôture d’un compte courant bancaire ou d’un livret d’épargne est gratuite depuis 2005 et ne peut donner lieu à aucun frais.

Sous la pression des pouvoirs publics et des associations de défense des consommateurs, la Fédération Bancaire Française qui regroupe toutes les banques opérant en France s’est même engagée en 2009 à proposer un service d’aide afin de faire jouer la concurrence et favoriser la mobilité professionnelle et personnelle. La formalité peut être accomplie à l’aide d’une simple lettre recommandée avec accusé de réception, adressée à votre banque, ou avec le formulaire spécifique fourni à cette intention par chaque banque.

Première démarche à faire : choisir sa nouvelle banque

Même s’il est devenu aujourd’hui plus facile de se séparer de son banquier, les chiffres montrent que l’on ne change pas de banque tous les jours, pour la bonne raison qu’un compte fait l’objet de retraits, de versements et de prélèvements à dates fixes. Chaque année, de 4 à 7% des français seulement osent faire le grand pas d’une banque à l’autre. Par peur de l’inconnu, par habitude, par manque d’information ou de temps ?

Force est de constater qu’en pratique, la clôture d’un compte bancaire peut s’avérer périlleuse si vous ne prenez pas un minimum de précautions. A savoir, la première chose à faire avant de changer de banque, c’est… d’en trouver une autre et de procéder par ordre :

  1. Ouvrir d’abord un compte dans la nouvelle banque de votre choix : c’est impératif.

  2. Annuler tous vos prélèvements automatiques sur le compte que vous souhaitez fermer.

  3. Domicilier tous vos prélèvements dans votre nouvelle banque.

  4. Informer de votre changement de domiciliation bancaire tous les organismes qui vous versent de l’argent ou effectuent des prélèvements.

  5. Vider le compte de la banque que vous voulez quitter et approvisionner le nouveau compte que vous avez ouvert.

  6. Clôturer le compte de votre ancienne banque en envoyant une lettre recommandée avec accusé de réception.

Simplifiez vos démarches en les confiant à votre nouvelle banque

Désormais, sur simple demande de votre part, votre banque est tenue de vous fournir un service d’aide pour faciliter votre mobilité vers un autre établissement bancaire, même concurrent. Ce service d’aide doit comprendre notamment une documentation détaillée consultable sur son site internet.

De même, votre nouvelle banque s’empresse de prendre en charge toutes les démarches. C’est dans son intérêt. Après avoir demandé votre accord formel pour agir en votre nom, elle effectue les formalités administratives pour que les prélèvements et virements soient faits sur le nouveau compte. Une fois en possession des informations nécessaires, elle dispose de cinq jours ouvrés pour informer vos créanciers et débiteurs de votre demande de changement de domiciliation bancaire.

Cette étape accomplie, il vous reste à demander par écrit à votre ancienne banque de fermer votre compte, ce qu’elle devra exécuter dans les 10 jours ouvrés. Si des chèques sont présentés après cette période sur votre ancien compte, la banque s’engage à vous prévenir gratuitement pendant un an afin de vous permettre de régulariser votre situation.

Les points importants à retenir : penser a clôturer votre ancien compte

  • Attention de bien penser à clôturer votre compte et de ne pas vous contenter de ramener simplement votre solde à zéro. Sans intervention de votre part, votre compte restera ouvert et deviendra vite négatif à cause des « frais de compte inactif » qui pourront vous être facturés pendant 30 ans !

  • Assurez-vous que tous les chèques que vous avez émis ont bien été débités du compte que vous souhaitez clôturer.

  • Vérifiez qu’aucun emprunt ne dépend plus du compte à clôturer.

  • N’attendez pas d’avoir votre compte à découvert pour demander sa clôture, votre banque vous fera des difficultés. Arrangez-vous pour que votre solde soit nul.

  • N’oubliez pas que votre banquier peut aussi décider de clôturer votre compte contre votre gré, si vous lui créez trop d’ennuis…

Changer de banque : une simple formalité à accomplir

En résumé, concernant le transfert des virements réguliers (salaires, pensions, allocations…) et des prélèvements automatiques (loyer, assurances, crédits…) vous n’avez donc pratiquement rien à faire ou presque:

  • Votre nouvelle banque se charge de la demande de changement de domiciliation bancaire à votre place.

  • Votre ancienne banque s’engage sur demande écrite de votre part à fermer le compte sans frais, dans un délai de 10 jours ouvrés.

Quel que soit le type de banque que vous aurez choisi (banque traditionnelle, privée, en ligne ou éthique), le seul effort de votre part consistera à fixer la date du mois qui vous convient le mieux pour effectuer votre démarche et surtout, à décider de faire le premier pas.

A consulter également sur le sujet, le site de conseils de la Fédération Bancaire Française : lesclesdelabanque.com